România

Le MAE célèbre 20 ans depuis la signature du Traité avec la Hongrie

Le ministère des Affaires étrangères (MAE) a salué vendredi le 20ème anniversaire de la signature à Timisoara du Traité d'Entente, Coopération de Bon Voisinage entre la Roumanie et la Hongrie, document considéré comme « un repère fondamental pour le développement des relations bilatérales entre les deux pays, ainsi que pour le soutien de leurs aspirations ».

Le MAE affirme dans un communiqué que le Traité a ouvert la voie vers la création d'un cadre moderne, solide et engageant pour la relation roumano-hongroise.

« Les relations bilatérales ont acquis ultérieurement le caractère de partenariat stratégique, par la signature, le 29 novembre 2002, à Budapest, de la Déclaration visant le Partenariat stratégique roumano-hongrois pour l'Europe du XXIème siècle. Cet acte a prouvé que, par engagement constant, approche pragmatique et dialogue ouvert, on peut avancer dans le dialogue bilatéral et réaliser ensemble des projets ambitieux au bénéfice mutuel », relève la source citée.

Le MAE estime que la pleine valorisation du partenariat roumano-hongrois continue à représenter une priorité pour les leaders politiques des deux États.

« Cette responsabilité devient encore plus importante dans l'actuel contexte, lorsque des sujets tels la sécurité, la stabilité, la solidarité, la croissance économique et la création d'emplois sont des préoccupations principales non seulement pour les gouvernements et les forums internationaux, mais aussi pour les ressortissants des deux pays. La Roumanie et la Hongrie ont édifié un partenariat à bien des niveaux et une coopération serrée dans des domaines d'intérêt commun. En même temps, l'appartenance commune des deux pays aux structures européennes et euro-atlantiques a représenté un cadre fondamental pour l'approche constructive des sujets d'intérêt commuan », ajoute le communiqué du MAE.

D'autre part, le ministère remarque « la dynamique positive » des échanges économiques roumano-hongrois qui, selon la même source, se sont chiffrés en 2015 à presque 8 milliards d'euros.
Le MAE estime que la minorité hongroise de Roumanie et celle roumaine de Hongrie constituent « un atout de grande valeur » et « un pont » entre les deux États.

« Les autorités roumaines ont élaboré et mis en place des politiques censées protéger et promouvoir l'identité linguistique, culturelle, religieuse des personnes appartenant à toutes les minorités de Roumanie.

La Roumanie s'est attachée à promouvoir et continuera de le faire les droits des personnes appartenant à la minorité hongroise, comme d'ailleurs de celles appartenant à toute minorité de son territoire, sachant que l'inter culturalité, comme expression du dialogue entre les cultures, contribue sans doute à la définition d'un espace de coexistence pacifique, tolérant, intégrateur, dynamique et créatif en égale mesure », affirme la source mentionnée.

Le Traité d'Entente, Coopération et Bon Voisinage entre la Roumanie et la Hongrie a été signé au 16 septembre 1996 à Timisoara.

Source: l'Agence nationale de presse roumaine AGERPRES

 

Je vous propose une brève réflexion sur les enjeux stratégiques de la Roumanie pour l’année qui vient

11/19/18

Centenaire oblige, notons que la Roumanie profite aujourd’hui d’une sécurité et d’une prospérité sans précédent. Nos efforts sont fondés en priorité sur des objectifs majeurs: le Grand Centenaire comme repère de réflexion et projection ; la Présidence…

Interview : S.E. Mme ODOBESCU Luminiţa Teodora pour le Journal Général de l'Europe

06/15/18

Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Représentant permanent de la Roumanie auprès de l’union européenne et Présidente du Groupe des Ambassadeurs francophone de Bruxelles (GAF-B) Pouvez-vous nous présenter la représentation permanente de la Roumanie…