România

Lazar Comanescu: Au Sommet de Varsovie ont été réaffirmées la solidité, l'unité et la solidarité de l'OTAN

Le ministre des Affaires étrangères, Lazar Comanescu, a déclaré jeudi qu'au Sommet de Varsovie avaient été réaffirmées dans des termes très clairs la solidité, l'unité et la solidarité de l'Alliance nord-atlantique.

"Dans l'actuel environnement très fluide, au Sommet de Varsovie ont été réaffirmées dans des termes très clairs la solidité, l'unité et la solidarité de l'Alliance. C'est une chose très importante", a relevé Lazar Comanescu au siège du gouvernement de Bucarest, le Palais Victoria.

Le ministre de la Défense, Mihnea Motoc, a pour sa part souligné que la Roumanie était allée au Sommet de Varsovie pour obtenir davantage de sécurité alliée.

"J'évoquerais brièvement le mandat de la délégation roumaine menée par le président à Varsovie...Ce mandat, en quoi a-t-il consisté? Dans l'idée d'obtenir davantage de sécurité alliée pour la Roumanie et pour la région importante du point de vue géostratégique face aux menaces de notre environnement de sécurité. La Roumanie est visée directement par les décisions du Sommet par un arrangement de sécurité alliée, comportant...la création d'une brigade multinationale, la Roumanie étant nation-cadre, l'approbation d'un programme de formation intensifiée, conçu toujours par la Roumanie...et les deux composantes, maritime et aérienne, d'une présence alliée renforcée à la mer Noire", a affirmé Mihnea Motoc.

Le ministre de la Défense a ajouté que la tentation d'une comparaison entre les arrangements de sécurité pour la zone baltique et ceux pour la zone de la mer Noire avait existé, mais que ceux-ci n'étaient pas faisables.

"Il y a eu la tentation d'une comparaison entre les arrangements de sécurité pour la zone baltique et ceux établis pour le sud du flanc oriental, pour la zone de la mer Noire, d'intérêt pour nous. Je ne crois pas - et je le dis sans hésiter - que ces comparaisons soient adéquates ou faisables. Pourquoi? Parce que tout arrangement de sécurité a été conçu en fonction d'un tableau de sécurité et d'un scénario de réponse, différent dans la zone baltique face à la zone de la mer Noire. Ce ne sont pas d'évaluations subjectives des autorités militaires alliées, par la suite chacun a obtenu ce dont il avait besoin du point de vue de la propre sécurité et de la sécurité zonale, ni moins ni plus", a expliqué Mihnea Motoc.

Le ministre de la Défense a également évoqué la mise en place des décisions prises au Sommet de Varsovie.

"Dans l'étape d'après le Sommet, je verrais trois plans d'action pour la Roumanie. C'est un plan de mise en place qui se déroule au niveau de l'OTAN, un deuxième plan qui signifie des négociations et le dialogue avec nos alliés, aptes et disponibles à participer à l'arrangement de sécurité qui sera implanté, devenu opérationnel sur le territoire de la Roumanie. Et un troisième plan, signifiant mise en place interne, nationale. Pour nous, tous ces trois niveaux d'application ont été entamés dès le premier jour après le Sommet de Varsovie', a relevé Mihnea Motoc.

Il a ajouté que le plan de mise en place interne avait commencé par la décision du Conseil suprême de Défense du Pays (CSAT) de création d'un groupe de travail interinstitutionnel.

"Ce groupe sera coordonné par l'Administration présidentielle et comportera des représentants du Premier ministre, des ministères des Affaires étrangères, de la Défense et d'autres ministères et institutions à compétence dans le domaine...Au niveau du travail la périodicité des réunions sera mensuelle et au niveau de décisions il y aura des réunions tous les eux mois, avec rapports trimestriels au niveau du CSAT...Le grupe interinstitutionnel élaborera et surveillera un plan national de mise en place des décisions du Sommet de Varsovie", a conclu Mihnea Motoc.

Source: l'Agence nationale de presse roumaine AGERPRES

 

Je vous propose une brève réflexion sur les enjeux stratégiques de la Roumanie pour l’année qui vient

11/19/18

Centenaire oblige, notons que la Roumanie profite aujourd’hui d’une sécurité et d’une prospérité sans précédent. Nos efforts sont fondés en priorité sur des objectifs majeurs: le Grand Centenaire comme repère de réflexion et projection ; la Présidence…

Interview : S.E. Mme ODOBESCU Luminiţa Teodora pour le Journal Général de l'Europe

06/15/18

Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Représentant permanent de la Roumanie auprès de l’union européenne et Présidente du Groupe des Ambassadeurs francophone de Bruxelles (GAF-B) Pouvez-vous nous présenter la représentation permanente de la Roumanie…