Actualité européenne

En faire davantage pour la stabilité de la zone euro

"Nous sommes déterminés à prendre toutes les mesures nécessaires et à faire tout ce qu'il faut pour assurer la stabilité de la zone euro. Ces dernières années, nous avons pris des mesures pour surmonter la crise, mais la gravité des problèmes économiques immédiats est telle que nous devons en faire davantage. Tous les dirigeants sont d'accord sur ce point", a déclaré Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, à l'issue du sommet de la zone euro qui s'est tenu à Bruxelles le 23 octobre.

Les chefs d'État ou de gouvernement de la zone euro se sont mis d'accord sur les objectifs et ont défini la stratégie à suivre. Ils parachèveront les travaux lors du sommet de la zone euro qui aura lieu le 26 octobre.

Le président Van Rompuy a mentionné les cinq piliers sur lesquels repose la stratégie globale mise en place par la zone euro:

-  adoption de mesures par tous les gouvernements pour assurer la viabilité des finances publiques et renforcer la croissance, ce qui suppose le respect intégral des objectifs arrêtés en matière budgétaire et l'accélération des réformes structurelles. "D'ici le 26 octobre, certains membres du Conseil européen devront persuader leurs collègues que leur pays met pleinement en œuvre les mesures qu'ils se sont engagés à prendre", a déclaré Herman Van Rompuy;

-  travailler à une solution avec le secteur privé afin de ramener l'endettement de la Grèce à un niveau supportable, dans le cadre d'un nouveau programme en faveur de ce pays;

-  pare-feu suffisant pour éviter la contagion, en optimisant les ressources du Fonds européen de stabilité financière (FESF) sans augmenter le montant des garanties qui le sous-tendent. "Plusieurs options sont envisagées", a indiqué le président Van Rompuy;

-  rétablissement de la confiance dans le secteur bancaire européen au moyen d'un plan coordonné pour recapitaliser les banques et améliorer leur financement. Lors de sa réunion du 26 octobre, le Conseil européen mettra définitivement au point l'accord des ministres des finances;

-        meilleure gouvernance et intégration plus poussée de la zone euro, ce qui suppose, à court terme, d'améliorer l'organisation et de renforcer le suivi des politiques budgétaires et économiques et, à moyen terme, d'accroître la convergence économique, d'améliorer l'efficacité des mécanismes visant à faire respecter les règles fixées et, enfin, d'approfondir l'intégration budgétaire.

"Ces cinq éléments sont étroitement liés. Que ce soit sur le plan technique ou sur le plan politique, ils font partie d'un seul et même ensemble. Nous devons poursuivre les travaux. C'est pourquoi nous prendrons les décisions lors du sommet de suivi" a conclu Herman Van Rompuy.


Pour plus d'informations:

Intervention d'Herman Van Rompuy à l'issue du sommet de la zone euro (pdf)

Retransmission de la conférence de presse sur Internet

 

 

Source: CONS, © Union européenne 2011
 

Je vous propose une brève réflexion sur les enjeux stratégiques de la Roumanie pour l’année qui vient

11/19/18

Centenaire oblige, notons que la Roumanie profite aujourd’hui d’une sécurité et d’une prospérité sans précédent. Nos efforts sont fondés en priorité sur des objectifs majeurs: le Grand Centenaire comme repère de réflexion et projection ; la Présidence…

Interview : S.E. Mme ODOBESCU Luminiţa Teodora pour le Journal Général de l'Europe

06/15/18

Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Représentant permanent de la Roumanie auprès de l’union européenne et Présidente du Groupe des Ambassadeurs francophone de Bruxelles (GAF-B) Pouvez-vous nous présenter la représentation permanente de la Roumanie…