Centre de presse

Les débats ont commencé sur les sujets d'intérêt de la présidence roumaine au Conseil de l'Union Européenne au sein du Forum "EU-RO 2019"

Le ministère des Affaires étrangères, par Victor Negrescu, le ministre délégué aux Affaires européennes, a lancé, jeudi, le 25 janvier 2018, une première étape de la consultation publique sur les sujets d'intérêt de la présidence roumaine au Conseil de l'Union européenne à travers le forum de consultation publique., communication et débats en vue préparer et exercer la présidence de la Roumanie au Conseil de l'Union européenne – « EU-RO 2019 ».

L'événement, organisé par l'École nationale d'études politiques et administratives de Bucarest, s'est déroulé en présence de nombreux représentants des autorités publiques, de l'administration locale et centrale, des représentants des employeurs, des syndicats, du monde universitaire, des membres de la société civile, des journalistes et des représentants des délégations roumaines au sein des structures consultatives de l'Union européenne, du Comité économique et social européen, respectivement du Comité européen des régions.

Le forum « UE-RO 2019 » est une structure consultative non juridique qui travaille avec le ministère des Affaires étrangères sous la coordination du ministre délégué aux affaires européennes et a pour mission principale la création d'un cadre officiel de déroulement pour les débats publics organisés par le ministère des affaires étrangères sur la future présidence du Conseil de l'Union européenne.

Les conclusions de ces débats seront intégrées dans le processus de réflexion afin d'étayer les propositions d'intérêt de l'agenda politique de la présidence roumaine au Conseil de l'Union européenne et de définir les objectifs de promotion envisagés pour le premier semestre du 2019.

Au sein du Forum, il ya plusieurs groupes de travail agissant dans les domaines politiques correspondant à la configuration du Conseil de l'Union européenne: Affaires internes; Affaires étrangères et Défense; Affaires générales; Agriculture et pêche; Aspects économiques et financiers ; Recherche et innovation; Compétitivité; Culture, jeunesse et sport Développement régional; Éducation et formation; Energie; Justice; Environnement et changement climatique; Emploi et politique sociale; Santé et protection des consommateurs; Société de l'information ; Transport.

Le Forum comprend les membres des délégations roumaines au sein des structures consultatives de l'Union européenne, des organisations patronales, syndicales, académiques, professionnelles, ainsi que d'autres structures de la société civile organisée, et des experts des structures gouvernementales et non gouvernementales peuvent également assister aux débats.

« Nous sommes dans la deuxième étape du processus de cristallisation des thèmes d'intérêt que la Roumanie présentera dans le programme de la présidence du Conseil de l'Union européenne. Cette étape implique la consultation d'un maximum d'acteurs, la transparence du processus décisionnel et l'implication la plus active des citoyens dans la définition des sujets prioritaires afin qu'ils reflètent les préoccupations existantes dans la société et les Roumains sentent que ce projet leur appartient réellement » a déclaré Victor Negrescu.

Le ministre délégué a également présenté l'état actuel du processus de préparation de la présidence roumaine au Conseil de l'Union européenne, en passant également en revue le calendrier des événements formels et informels, respectivement les opportunités et défis générés par ce projet d'intérêt majeur pour la Roumanie.


Éléments de contexte

La Roumanie assurera la présidence du Conseil de l'Union européenne entre le 1er janvier et le 30 juin 2019. Ce mandat doit être assuré par rotation entre les États membres de l'Union européenne tous les six mois. Pendant l'exercice de la présidence, la Roumanie représentera le Conseil de l'Union européenne en dialogue avec les autres institutions européennes, en particulier la Commission européenne et le Parlement européen, travaillant également en étroite coordination avec le président du Conseil européen dans le processus décisionnel.

La présidence rotative assure la gestion quotidienne de l'agenda européen et la présidence des formations sectorielles du Conseil à tous les niveaux (ministériels, d’ambassadeurs et techniques), à l'exception du Conseil des affaires étrangères. La présidence devrait jouer le rôle d'un médiateur impartial, en se concentrant principalement sur la présentation de propositions de compromis susceptibles d'aboutir à l'adoption de positions communes des États membres.

Je vous propose une brève réflexion sur les enjeux stratégiques de la Roumanie pour l’année qui vient

11/19/18

Centenaire oblige, notons que la Roumanie profite aujourd’hui d’une sécurité et d’une prospérité sans précédent. Nos efforts sont fondés en priorité sur des objectifs majeurs: le Grand Centenaire comme repère de réflexion et projection ; la Présidence…

Interview : S.E. Mme ODOBESCU Luminiţa Teodora pour le Journal Général de l'Europe

06/15/18

Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Représentant permanent de la Roumanie auprès de l’union européenne et Présidente du Groupe des Ambassadeurs francophone de Bruxelles (GAF-B) Pouvez-vous nous présenter la représentation permanente de la Roumanie…