Centre de presse

Victor Negrescu: La Roumanie est prête à assumer la Présidence de la Stratégie de l’Union Européenne pour la Région du Danube (SUERD)

A partir du 1er novembre 2018, la Roumanie assumera la présidence de la stratégie de l'Union européenne pour la région du Danube (SUERD); notre pays exerçant son mandat pour une année, jusqu'au 30 octobre 2019. Dans ce contexte, le ministère des Affaires étrangères, par le ministre délégué aux Affaires européennes, a récemment organisé une nouvelle réunion avec les représentants de l’administration publique locale des 12 départements du Danube sur la préparation à l'exercice du mandat de notre pays à la tête du SUERD.

La réunion a été organisée à l'initiative du ministre délégué aux Affaires européennes, Victor Negrescu, et du vice-premier ministre Paul Stănescu, ministre du Développement régional et de l'administration publique dans le dans le contexte de la préparation de la future Présidence du SUERD; la réunion a visé la consultation des représentants de l’administration publique locale  sur les thèmes et le calendrier des activités proposées par les deux ministères concernés.

L'action est la suite des séminaires d'information sur les axes de financement organisés durant l'automne 2017 et de la réunion de travail avec des représentants de la société civile du Février  2018:

Au cours de la réunion, le ministre délégué aux Affaires européennes, Victor Negrescu a présenté aux invités les priorités et les objectifs proposés par notre pays durant l’exercice du mandat de la Présidence SUERD. Victor Negrescu a souligné l’importance de l’implication des administrations publiques locales dans l’organisation des réunions et événements thématiques ainsi que d’utiliser ces opportunités pour présenter les projets transnationaux de succès mis en place en Roumanie (par exemple le Port multimodal de Galatzi, le Terminal multimodal de Giurgiu, la Plateforme et le Laser de Magurele, le projet Danubius RI), ainsi que la plus-valeur de ces projets pour la Roumanie.

Le ministre délégué aux Affaires européennes a également présenté les opportunités de financement pour les administrations publiques locales existant au niveau de SUERD, y compris les appels au financement ouverts sous le Programme Opérationnel Régional, soulignant le potentiel insuffisamment capitalisé du Programme Transnational Danube.

„La Roumanie est prête à assumer la Présidence de la Stratégie de l’Union Européenne pour la Région du Danube (SUERD), un mandat que nous considérons une initiative roumaine de succès européen. A travers le programme riche en actions planifié durant la Présidence de SUERD on souhaite que les bénéfices de la participation de notre pays à cette stratégie deviennent plus visibles pour les citoyens. Ce mandat coïncide avec une autre étape importante pour notre pays dans le parcours européen, respectivement  de prendre la présidence du Conseil de l'Union européenne, et les deux présidences sont particulièrement importantes pour façonner l'image de notre pays devant les partenaires européens”, a affirmé le ministre délégué aux Affaires européennes, Victor Negrescu.


Informations supplémentaires

Roumanie tiendra, entre le 1er Novembre, 2018-30 Octobre, 2019, la présidence de la stratégie de l'UE pour la région du Danube (SUERD), suite à la décision consensuelle des États membres SUERD.

Depuis le 1er Janvier 2018, la Roumanie est devenue  part du Trio des Présidents SUERD, comme la Bulgarie qui tient actuellement la présidence, et  la Hongrie, qui a exercé ce mandat jusqu'au 1er Novembre 2017. Au sein du Trio, la Roumanie pourra contribuer à la préparation et à la préparation des documents et des réunions du SUERD.

La Stratégie de l'Union Européenne pour la région du Danube (SUERD) est l'un des quatre macro-stratégies existantes de l'UE qui a été co-amorcée par la Roumanie et l'Autriche et lancée en 2011; elle représente un mécanisme de coopération des États du bassin du Danube, destinée au développement économique, sociale et au développement territorial de la macro-région du Danube. Comme les autres macro-stratégies de l'UE, la SUERD a été conçue en base du principe des trois «NO» - sans nouveaux fonds, sans nouvelles institutions et sans nouvelles réglementations. Sans un instrument financier dédié à l'appui des projets sous l’egide de SUERD, ceci a été réalisé en utilisant les fonds européens existants (en particulier le Programme Transnational Danube ou des Programmes Opérationnels de la Roumanie). Quatorze pays participent à la stratégie de l'Union européenne pour la région du Danube: neuf États membres de l'UE (l’Autriche, la Roumanie, la Bulgarie, la Croatie, l’Allemagne en tant qu’état fédéral mais aussi par les landes de Bade-Wurtemberg et de Bavière, la Slovaquie, la Slovénie, la Hongrie) et cinq états non-Membres de l'UE (Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, la Serbie, la République de Moldova et l’Ukraine).

 

Je vous propose une brève réflexion sur les enjeux stratégiques de la Roumanie pour l’année qui vient

11/19/18

Centenaire oblige, notons que la Roumanie profite aujourd’hui d’une sécurité et d’une prospérité sans précédent. Nos efforts sont fondés en priorité sur des objectifs majeurs: le Grand Centenaire comme repère de réflexion et projection ; la Présidence…

Interview : S.E. Mme ODOBESCU Luminiţa Teodora pour le Journal Général de l'Europe

06/15/18

Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Représentant permanent de la Roumanie auprès de l’union européenne et Présidente du Groupe des Ambassadeurs francophone de Bruxelles (GAF-B) Pouvez-vous nous présenter la représentation permanente de la Roumanie…